Orthopédagogue


Service d’orthopédagogie à l’école Tournesol :

En collaboration avec les autres professionnels du milieu scolaire, l’orthopédagogue s’assure de cibler les besoins particuliers d’un élève en difficulté d’apprentissage ou d’adaptation et de lui dispenser un service de qualité qui saura le faire progresser dans son cheminement, tout en utilisant les moyens appropriés.

 

Ce soutien à l’élève se présente sous l’aspect de divers actes orthopédagogiques à travers du « Modèle à trois niveaux d’intervention » [i] :

Niveau 1 : L’orthopédagogue joue un rôle-conseil auprès des enseignants qui offrent un enseignement différencié à leurs élèves. Elle peut modéliser des stratégies d’enseignement spécifiques en classe. Elle peut alors dépister des particularités chez certains élèves et intervenir aussitôt avant l’apparition de difficultés d’apprentissage. Les interventions faites à ce niveau favorisent la réussite des élèves par leur « flexibilité pédagogique ». La responsabilité des interventions de ce niveau relève de l’enseignant avec le soutien de l’orthopédagogue.

 

Niveau 2 : À ce niveau, l’orthopédagogue intervient pour aider à réduire les difficultés de certains élèves du groupe qui n’atteignent pas le seuil minimal de réussite malgré la mise en place de moyens par leur enseignant. Il peut s’agir alors d’une intervention ponctuelle ou corrective visant une difficulté précise pouvant s’estomper grâce à des pratiques gagnantes. Sinon, une intervention rééducative doit être mise en place à partir d’un plan d’intervention tout en vérifiant régulièrement les progrès de l’élève, selon la réponse à l’intervention. L’orthopédagogue doit donc jouer un rôle-conseil auprès des enseignants, proposer des pistes d’adaptation de l’enseignement et de l’évaluation (adaptation et évaluation). La responsabilité des interventions de ce niveau est partagée par l’enseignant et l’orthopédagogue.

 

Niveau 3 : Les élèves qui résistent à l’intervention du niveau 2 sont pris en charge par l’orthopédagogue soit individuellement ou en petits groupes de besoins afin de corriger et diminuer leurs difficultés persistantes selon des interventions intensives, structurées et systématiques. À ce niveau, l’élève a un plan d’intervention. L’orthopédagogue rédige un plan de rééducation en orthopédagogie pour chacun de ces élèves en utilisant les stratégies appropriées visant à corriger les difficultés spécifiques. À ce niveau, l’orthopédagogue joue encore un rôle-conseil auprès des enseignants, offre des interventions compensatoires et rééducatives auprès des élèves et de l’intervention évaluative. Elle peut aussi entraîner les élèves à utiliser les aides technologiques, selon leurs besoins particuliers, en support aux apprentissages. La responsabilité de ce niveau relève particulièrement de l’orthopédagogue mais la collaboration avec l’enseignant demeure essentielle.

En tout temps, l’orthopédagogue peut informer un parent des progrès de son enfant et émettre des recommandations selon son expertise. D’ailleurs, les échanges réguliers entre enseignants, orthopédagogue et parents sont gage de pratiques gagnantes pour aider un élève dans sa réussite scolaire.

 

Année scolaire 2016-2017

Des moments sont réservés dans l’année à la mise en place ou au suivi des plans d’intervention :

- Novembre

- Juin

L’évaluation de la conscience phonologique au préscolaire :

Janvier (pré-test)

- Fin-mai / début juin (post-test)

 

Service d’orthopédagogie  :

Bloc 1 : à venir

Bloc intensif : à venir

Bloc 2 : à venir

Bloc 3 : à venir

Des communications sont faites régulièrement par l’orthopédagogue afin d’informer les parents sur les apprentissages réalisés par leur enfant suite au service qui leur a été offert. Pour les élèves ayant un plan d’intervention, ces informations sont consignées dans un « Rapport synthèse en orthopédagogie » en fonction des objectifs à atteindre afin de garantir un meilleur suivi pour l’année suivante.

Vous pouvez communiquer avec moi par téléphone :

Laurence Beaumier, orthopédagogue

450 492-3560 poste 3609

Ou par courriel :

laurence.beaumier@csda.ca


[i] Commission scolaire des Affluents, Service éducatifs particuliers et complémentaires, Cadre de référence sur l’organisation du service en orthopédagogie, Octobre 2010, révisé janvier 2011. Tiré de : (Utah’s 3 tier model of reading instruction, Utah State Office education, 2007. p. 8)